Ethique et déontologie de l’AAPM

Les architectes-paysagistes marocains, membre agréé de l’AAPM,  reconnaissent les normes d’éthiques présentés ci-après, envers la société, les clients, les collègues et la profession, ainsi qu’envers le paysage et l’environnement. 

Le présent code d’éthique est une version résumé et basé sur le code de déontologie de l’IFLA (La Fédération Internationale des Architectes-paysagistes)

Le but du code est de défendre et de poursuivre les plus hauts standards et de clarifier les attentes, plutôt que comme une base pour entreprendre une action disciplinaire.

  1. Envers la société  et envers ses clients

1.1  De promouvoir le plus haut niveau de services professionnels, et d’assurer la pratique professionnelle avec honnêteté et intégrité;

1.2  De soutenir le développement professionnel continu;

1.3  De respecter toutes les lois et règlements relatifs aux activités professionnelles du des  architectes-paysagistes au Maroc;

1.4  D’être juste et impartial dans toutes ses relations avec les entrepreneurs, et dans toutes les étapes du projet où un arbitrage ou l’évaluation de la réalisation est requis.

1.5  D’effectuer une divulgation complète pour le client ou l’employeur de tout intérêt financier ou autre qui est pertinent pour le service ou le projet.

1.6  De participer volontairement au service du public dans la gouvernance locale et l’environnement pour améliorer la santé publique l’appréciation et la compréhension de la profession et les systèmes environnementaux.

  1. Envers les collègues professionnels

2.1  De promouvoir les services honnêtement, sans exagération, ou trompeuse ou mensongère revendications qui sont déshonorants pour la profession d’architecture de paysage, ou au travail des autres praticiens.

2.2  D’assurer le respect de la culture locale et du lieu quand appelé à travailler dans un pays étranger, par l’intégration d’un collègue local dans l’équipe du travail, surtout quand il existe une association locale affiliée à l’IFLA

2.3  D’agir en faveur des architectes-paysagistes, les autres collègues et partenaires dans leur propre et d’autres disciplines. Lorsque il est connu que un autre architecte-paysagiste a déjà entrepris une mission pour  laquelle le membre est approché par un client, d’aviser le collègue professionnel avant d’accepter une telle commission.

2.4  De  respecter les règlements relatifs à la profession dans un tiers pays quand appelé à travailler à l’étranger.

2.5  De participer uniquement à des compétitions de planification ou de conception qui sont en conformité avec les principes de concurrence et lignes directrices approuvées par l’IFLA, ou par un organisation membre de l’IFLA dans le pays respectif.

  1. Le paysage et l’environnement

3.1  De  reconnaître et de protéger le contexte culturel et historique et l’écosystème à
qui appartient le paysage lors de l’élaboration des études de e conception, de planification et de gestion du paysage

3.2  De promouvoir, utiliser et spécifier les matériaux, produits et procédés qui illustrent les
principes de gestion durable et la régénération du paysage.

3.3 De promouvoir les valeurs qui préconisent le soutien de la santé humaine, la protection de l’environnement et la biodiversité.